Inditex, propriétaire de Zara, impressionne par ses beaux résultats

Inditex, propriétaire de Zara, impressionne par ses beaux résultats
Shutterstock.com

Malgré l’impact majeur de la pandémie de coronavirus, Inditex a réussi à renouer avec les bénéfices au deuxième trimestre. La croissance de l’e-commerce est particulièrement forte et le détaillant poursuit sa progression dans la transformation numérique.

 

Gestion des stocks et réduction des coûts

Avec un bénéfice d’exploitation brut de plus d’un milliard d’euros et un bénéfice net de 214 millions d’euros au deuxième trimestre, le groupe de mode Inditex, connu pour des marques telles que Zara, Massimo Dutti, Pull & Bear et Bershka, a réalisé de bien meilleures performances que prévu. Au cours du premier trimestre, le coronavirus avait pourtant fait plonger les chiffres dans le rouge, mais le pire semble être passé. Selon le détaillant, le troisième trimestre indique un nouveau retour à la normale, avec une reprise progressive des ventes dans les magasins.
 

Le chiffre d’affaires a cependant encore connu une forte baisse : -31 % (contre -44 % au premier trimestre). Cela n’a rien d’étonnant : en mai, 87 % des magasins physiques du groupe étaient encore fermés. Entre-temps, 98 % de leurs boutiques dans le monde ont pu rouvrir. Inditex est parvenu à maintenir ses marges grâce à une gestion stricte des stocks et à des réductions de coûts. Parallèlement, les ventes en ligne connaissent une croissance exponentielle : le chiffre d’affaires du commerce électronique a augmenté de 74 % au cours du premier semestre et, pour la première fois, un million de commandes ont été traitées par le détaillant en l’espace d’une journée.

 

Nouvelle application Zara

La transformation numérique reste une priorité pour le groupe. La nouvelle application Zara, qu’Inditex déploie actuellement en Espagne, en est la parfaite illustration : celle-ci permet aux clients d’utiliser leur smartphone pour consulter l’assortiment disponible dans le magasin de leur choix, effectuer une commande et la récupérer dans la demi-heure suivante. Dans les boutiques, l’application aide les clients à trouver rapidement les articles grâce à l’utilisation de la technologie RFID et permet aussi la réservation d’une cabine d’essayage tout comme le paiement mobile.
 

Le PDG Pablo Isla a souligné que « la reprise et les bonnes performances sont dues au travail acharné, à l’engagement et à la créativité de chacun chez Inditex. Je suis particulièrement satisfait de la croissance du chiffre d’affaires de nos activités en ligne, qui montre l’importance cruciale de notre stratégie d’intégration des magasins et de l’e-commerce. C’est la pierre angulaire de notre modèle commercial unique. »