H&M se redresse lentement, mais « mieux que prévu »

H&M se redresse lentement, mais « mieux que prévu »
Photo: H&M Group

Cet été, H&M continue de perdre du chiffre d’affaires : au cours du trimestre clôturé fin août, le groupe de mode rapide a enregistré une baisse de 16 % des ventes par rapport à l’an passé. Cependant, le géant de la mode est à nouveau dans le vert. 

 

Reflet de l’insécurité due au coronavirus

Les résultats trimestriels préliminaires du groupe H&M indiquent que la crise sanitaire n’est pas encore terminée. Entre juin et fin août, le chiffre d’affaires était inférieur de 16 % à taux de change locaux à celui enregistré un an plus tôt. Converti en devise locale, le chiffre d’affaires net du géant suédois de la mode a même chuté de 19 %, à 50,87 milliards de couronnes suédoises (4,89 milliards d’euros).


« L’évolution des ventes au troisième trimestre reflète la situation de la pandémie », déclare le détaillant lui-même. L’entreprise souligne, qu’au début du trimestre, quelque 900 des plus de 5 000 magasins étaient encore fermés en raison des mesures sanitaires et, que même à la fin de ce dernier trimestre, un peu plus de 200 magasins n’avaient toujours pas rouvert.


Néanmoins, le groupe H&M qualifie la reprise de plus rapide que prévue, et cela, grâce à « des collections à succès combinées à des actions rapides et décisives » ajoute-t-il. L’entreprise suédoise est particulièrement heureuse d’avoir renoué avec la rentabilité, ce qu’elle n’avait pas encore prévu pour le troisième trimestre. Le groupe déclare pouvoir vendre davantage au prix plein et contrôler fortement les coûts. Les résultats préliminaires laissent entrevoir un bénéfice avant impôts d’environ 2 milliards de couronnes suédois (près de 190 millions d’euros).