Galler retrouve un ancrage belge

Galler retrouve un ancrage belge
Foto: Shutterstock.com

La marque de chocolat Galler redevient belge pour un quart et lance une nouvelle stratégie axée sur le développement durable.

 

Bio et commerce équitable

L’ancien CEO Salvatore Iannello reprend la direction de Galler, dont il devient également copropriétaire. Il compte privilégier le chocolat bio et le commerce équitable, et veut rendre la marque plus durable. Le logo et l’emballage de la marque seront modifiés en conséquence. Les magasins non rentables seront fermés.

 

Salvatore Ianello revient à la barre à la demande des actionnaires principaux, écrivent L’Echo et De Tijd. En 2018, le chocolatier Jean Galler avait en effet vendu sa société à la famille royale du Qatar, qui en était actionnaire depuis 2006. Mais ce rachat n’a pas été un succès total : le chiffre d’affaires a chuté et la société a essuyé une perte de deux millions d’euros. C’est pourquoi les propriétaires ont décidé de rappeler à Salvatore Iannello, qui avait déjà dirigé l’entreprise de 2001 à 2013 et avait été le moteur de l’expansion internationale de la marque.

 

Le « nouveau » directeur investit également sept millions d’euros dans Galler en compagnie des entrepreneurs liégeois Luc Pire, Renaud Jamar et Didier Leclercq et des fonds Noshaq et Invest for Jobs. L’actionnaire principal qatari mettra quant à lui 1,5 million d’euros supplémentaires sur la table. Ce changement a déjà apporté ses premiers résultats : le bénéfice brut d’exploitation est à nouveau positif.