Amazon lance les caddies intelligents

Amazon lance les caddies intelligents
Foto: Amazon

Amazon dispose désormais de caddies intelligents : grâce à la reconnaissance d’images et à des balances intégrées, ils scannent automatiquement ce que les clients y mettent. Ainsi, les clients du supermarché n’ont plus à passer par la caisse.

 

Plus besoin de scanner

Amazon se concentre de plus en plus sur les supermarchés physiques, y compris, semble-t-il, des magasins « ordinaires », avec des caisses et du personnel. Mais avec le géant de la technologie, les apparences sont souvent trompeuses : cette année, la société de Jeff Bezos lance les « Dash Carts », des caddies intelligents avec reconnaissance d’images et balances intégrées.

 

Les caddies sont capables de reconnaître les articles sélectionnés par les clients et de les facturer instantanément. Plus besoin de scanner, ni par le client, ni par le/la caissier/ère. Le caddie peut également être connecté au compte Alexa des acheteurs, leur permettant d’afficher instantanément leur liste d’achats à l’écran. Le paiement est effectué automatiquement lorsque le client se rend à la sortie.

 

Pas de nouveau comportement d’achat

Amazon entend ainsi se démarquer du nombre croissant de détaillants qui utilisent le self-scan et le paiement sans contact depuis un smartphone dans leurs magasins. « Nous voulons gommer toute complexité pour les clients afin qu’ils n’aient pas à changer leur comportement d’achat. Il vous suffit de connecter votre téléphone et de faire vos courses normalement », explique Dilip Kumar, responsable de la vente au détail physique chez Amazon, à Charged Retail.

 

Les Dash Carts seront déployés dans le nouveau supermarché qu’Amazon construit actuellement dans le sud de la Californie. Ce supermarché aurait environ dix fois plus d’UGS que les magasins de proximité actuels d’Amazon Go. Puisque ce système repose seulement sur l’utilisation de chariots intelligents et d’un passage de caisse spécial, il devrait être facile à développer. Amazon pourra peut-être l’étendre à d’autres formules, comme ses magasins Whole Foods, ou même le vendre à d’autres détaillants.