Aldi encourage ses fournisseurs à faire des efforts pour lutter contre le changement climatique

Aldi encourage ses fournisseurs à faire des efforts pour lutter contre le changement climatique
Foto Aldi

Aldi appelle 145 fournisseurs en Belgique à travailler en étroite collaboration pour réduire davantage leurs émissions de CO₂. Le détaillant vient de publier son troisième rapport de durabilité, avec des objectifs climatiques plus ambitieux.

 

Magasins respectueux du climat

Aldi Nord (dont Aldi Belgique fait partie) rejoint la Science Based Targets Initiative (SBTI), un partenariat international qui vise à limiter le réchauffement climatique à 2°C, seuil fixé lors de la Conférence de Paris sur le climat en 2015. Récemment, l'entreprise a également partagé les progrès réalisés en matière de durabilité, de climat et d'environnement dans son troisième rapport de durabilité. Le détaillant entend réduire ses émissions CO₂ de 40% d'ici l'année prochaine.

 

En Belgique, Aldi se concentre depuis des années sur les magasins respectueux du climat, avec des panneaux solaires sur les toits, un éclairage peu énergivore, la réfrigération naturelle au CO₂ et la récupération de la chaleur et de l'eau de pluie. Mais puisque jusqu'à 95% des émissions totales du secteur de la vente au détail sont générées hors des magasins, la chaîne appelle désormais ses fournisseurs à revoir à la hausse leurs ambitions en matière de climat.

 

Déchets alimentaires et réduction des déchets

« Nous allons encourager nos fournisseurs, qui sont responsables de 75% de nos émissions CO₂, à rejoindre le programme SBTI », déclare Stefaan De Schepper, chargé de la responsabilité sociétale du détaillant. Au total, 145 fournisseurs sont concernés. « Nous commencerons par définir conjointement des mesures d'efficacité et de modernisation. Optimisation de la logistique, réduction des déchets, emballages recyclables, par exemple. » Aldi aidera également ses fournisseurs à atteindre les objectifs fixés.

 

Le gaspillage alimentaire, la durabilité des emballages et la réduction des déchets sont des points prioritaires. « Nous avons encore intensifié notre coopération avec les banques alimentaires en congelant les excédents alimentaires. De cette façon, on peut donner plus de nourriture et diminuer les pertes », déclare De Schepper. La première action caritative de la chaîne a permis de récolter 50.000 euros, qui ont été entièrement reversés sous forme de repas chauds. En matière de réduction des déchets, Aldi Belgium est passé, entre autres, aux pailles métalliques, aux cotons-tiges fabriqués à partir de carton certifié durable et aux sacs réutilisables pour le client. Ces mesures ont permis d'économiser 390 tonnes de plastique jetable en 2019.