MediaMarkt limite les dégâts du coronavirus

MediaMarkt limite les dégâts du coronavirus
Foto: Shutterstock.com

Ceconomy, la société mère des chaînes d’électronique MediaMarkt et Saturn, a dépassé les attentes au cours du troisième trimestre de l’exercice comptable. Les ventes en ligne ont explosé et les ventes en magasin reprennent également.

 

Moins de fréquentations, ticket de caisse plus élevé

Selon les chiffres préliminaires, Ceconomy a subi une baisse de 8,4 % de son chiffre d’affaires au cours du dernier trimestre, une perte entièrement imputable aux fermetures de magasins imposées en raison du coronavirus. Au point d’orgue de la crise, 86 % de ses magasins ont dû fermer. Par conséquent, les recettes ont chuté de 43 % en avril, mais la réouverture des magasins a permis une reprise rapide des ventes : la croissance a été de 3 % en mai, et même de 12 % en juin.

 

Bien que la fréquentation dans les magasins physiques ait quelque peu baissé, le ticket de caisse moyen est plus élevé qu’auparavant. En outre, le chiffre d’affaires des ventes en ligne a augmenté de 145 % et représente désormais 35 % du chiffre d’affaires global. Même après la réouverture des magasins, le niveau des ventes en ligne reste élevé, rapporte le détaillant.

 

« La pandémie a certainement agi comme un tremplin pour notre activité en ligne. Nos magasins continueront à jouer un rôle essentiel dans notre approche omnicanale, mais nous devons répondre à l’évolution du comportement d’achat des clients et nous adapter à la nouvelle réalité du commerce de détail », déclare le PDG, Bernhard Düttmann. L’entreprise ne prévoit qu’une légère baisse de son chiffre d’affaires cette année et un résultat d’exploitation compris entre 165 et 185 millions d’euros.