Grève spontanée chez Brantano : crainte de la faillite

Grève spontanée chez Brantano : crainte de la faillite
Photo : RetailDetail

Une grève spontanée a éclaté dans plusieurs magasins de la chaîne Brantano. Les employés ont accidentellement reçu une copie de leur compte individuel. Il est vrai qu’il s’agissait de calculs réalisés dans le cadre d’une « éventuelle faillite » de FNG.

 

Envoyé par erreur

Le personnel de certains magasins Brantano a décidé d’arrêter le travail hier matin. Selon le syndicat ACV Puls, il s’agit principalement de magasins en Flandre occidentale et à Anvers, y compris la succursale située sur le Meir. À l’origine de cette situation, un courrier électronique qui a provoqué une grande agitation : chaque employé a reçu du secrétariat social une copie de son compte individuel annuel, document normalement envoyé à la fin de l’année.


Le CEO Paul Lembrechts aurait déclaré au syndicat qu’il s’agissait d’une erreur. Dans le cadre du plan de sauvetage sur lequel travaille FNG, les coûts et les conséquences d’une « éventuelle faillite » doivent également être estimés, éventuellement aussi sous forme de « pire scénario » à soumettre aux potentiels prêteurs potentiels. Les calculs du secrétariat social n’auraient cependant pas dû atterrir chez les employés eux-mêmes.


Personne ne sait encore si les employés reprendront le travail. « Ils attendent des réponses claires et de préférence encore aujourd’hui », demande-t-on à l’ACV. La direction espère également faire une percée cette semaine et serait actuellement en pourparlers avec plusieurs bailleurs de fonds potentiels.