Nouvelle agitation chez Makro

Nouvelle agitation chez Makro
Foto: Shutterstock.com

L’inquiétude est grande du côté des employés de Makro: lors d’une grève lundi dernier à la succursale de Machelen, ils ont dénoncé la politique de la direction.

 

Points sensibles

Lundi dernier, à Machelen, les portes du magasin Makro sont restées fermées : les employés dénoncent une charge de travail trop élevée après que la direction a décidé de ne plus faire appel à des travailleurs temporaires. Ce n'est toutefois pas le seul point sensible : l'approvisionnement des magasins se restreint, ce qui suscite des craintes par rapport à l'avenir du magasin.

 

La décision de réduire la gamme non alimentaire a également suscité l'incompréhension des syndicats. Ils redoutent une nouvelle restructuration imminente et demandent des éclaircissements. En outre, l'absence de mesures de protection contre le coronavirus suscite le mécontentement : il n'y aurait pas toujours eu de gel pour les mains et les employés n'auraient pas toujours été autorisés à porter un masque.

 

L'action ne concerne que le magasin de Machelen et survient après une procédure de médiation infructueuse, rapporte la direction du magasin local à HLN : « Nous regrettons cette grève car nous sommes toujours disposés à engager une consultation constructive avec les partenaires sociaux. Lors de la tentative de conciliation, les syndicats n’ont pas respecté les étapes. Nous espérons trouver une solution rapidement. »