Le chocolat équitable de Lidl Belgique adopté par les pays voisins

Le chocolat équitable de Lidl Belgique adopté par les pays voisins
Photo: Lidl

Les tablettes de chocolat équitable « Way to Go! » de Lidl Belgique ont du succès à l’étranger : le chocolat se retrouve également dans les rayons des magasins en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.

 

Dans toute l’Europe

Il y a quelques mois, peu avant la crise du coronavirus, Lidl a lancé son propre chocolat équitable en Belgique, « Way To Go! » : la gamme se compose actuellement de quatre tablettes différentes et a été créée en collaboration avec FairtradeRikolto (anciennement Vredeseilanden) et la coopérative Kuapa Kokoo. Le chocolat « super équitable » garantit un revenu décent à 1 000 producteurs de cacao, Lidl payant une prime supplémentaire pour les projets sur le terrain, en plus du prix minimum et de la prime Fairtrade.


Quelque 60 tonnes de chocolat équitable ont déjà été vendues, et cette variante a également attiré l’attention des pays voisins : Lidl commercialisera également les tablettes de chocolat en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Ainsi, « Way To Go! » sera présent dans 2 000 magasins cette année. L’objectif : faire connaître le chocolat « belge » dans toute l’Europe.

 

Obligatoire d’ici 2030

« Au début, Lidl a directement soutenu 440 agriculteurs du Ghana avec “Way to Go!”. Grâce au succès du projet et à l’enthousiasme des cultivateurs de cacao, la chaîne de supermarchés atteint désormais un total de 1 000 agriculteurs. Ce nombre ne fera qu’augmenter dans les mois à venir, étant donné l’ambition de poursuivre l’expansion vers toutes les autres filiales de Lidl en Europe. », rapporte Lidl Belgique, dont les départements achats et durabilité ont lancé cette initiative l’année dernière.


Cette initiative s’inscrit dans la stratégie de Lidl visant à rendre son offre 10 % plus durable chaque année. Le discounter a déjà signé la charte « Beyond Chocolate », qui engage le secteur belge du chocolat à produire du chocolat 100 % durable d’ici 2025 et à assurer un revenu vital à tous les producteurs de cacao d’ici 2030. « C’est une réalisation concrète de notre engagement […] », déclare Philippe Weiler, responsable de la durabilité chez Lidl : « […] à long terme, tout le chocolat devra répondre à ces normes ».