Santana en faillite : Fermeture de 10 magasins

Santana en faillite : Fermeture de 10 magasins
Foto: Santana

Santana, spécialiste en sols et murs durables, a été déclaré en faillite mardi. Ses dix showrooms sont « temporairement fermés pour cause de force majeure », peut-on lire sur le site web.

 

Déficitaire

La faillite fait suite à une procédure de réorganisation judiciaire (PRJ) durant laquelle un acheteur a été recherché en vain pendant trois mois, rapporte le journal De Tijd. Les magasins sont fermés depuis samedi. Un administrateur a été nommé et la société n’a donné aucun commentaire sur la situation.

 

Santana était connu comme le spécialiste des sols et murs en liège. À son apogée, l’entreprise possédait 14 magasins et enregistrait un chiffre d’affaires annuel de 12 millions d’euros. Après la crise financière mondiale survenue entre 2007 et 2008, l’entreprise a subi un coup dur et son chiffre d’affaires est tombé à 8 millions d’euros en 2010. De nouveaux investisseurs ont permis à Santana de croître à nouveau pour atteindre un chiffre d’affaires de 9 millions, mais la chaîne a enregistré des pertes ces dernières années. Nul ne sait actuellement dans quelle mesure la crise du coronavirus a joué ou non un rôle dans la faillite.

 

Les principaux actionnaires de Santana sont le fonds d’investissement Ark Angels Activation Fund, la famille du fondateur Jean Claeys, et Movade (la holding des entrepreneurs Paul De Fraeye, Tom Van Cauwenberghe et Stefan Moriau, qui a rejoint la société en 2010). Les dix magasins, tous situés en périphérie, se trouvent à Alost, Genk, Kuurne, Louvain, Merksem, Ostende, Schelle, Saint-Denis-Westrem, Sint-Pieters-Leeuw et Wavre.